Bel Echange entre l'Ecole d'Aventure de Turin et de Chambéry

Le 25.07.2018, par BrunoJ


Partis sous la victoire des klaxons des supporters des bleus qui sont qualifiés pour la demi-finale. Direction le Pian Del Re où nous allons dormir le vendredi soir si le camion veut bien marcher (petits problèmes techniques mais vite réparés). Tout le monde ne savait pas qu’il fallait un pique-nique pour le vendredi soir, donc nous avons acheté un petit sandwich.

Le samedi matin, réveil tranquille autour du petit déjeuner qui était prévu. Vers 9h et des brouettes les italiens arrivent. Nous faisons un petit jeu de prénoms qui va permettre de mieux se connaitre. Plein de nouveaux prénoms, on peut vite s’emmêler. Nous débutons la randonnée doucement. Objectif de la journée 1300m de dénivelé positif, ça fait mal aux mollets. Nous marchons, nous marchons pour arriver au premier « colle » (en italien) celui du pique-nique. Nous repartons pour le 2ème col mais avant de monter il faut redescendre mais pas dans les cailloux mais dans la neige. Dans la neige, cela est un peu plus compliqué, ça glisse, on tombe. Puis, on commence à monter au 2ème col, chemin pentu. C’est la délivrance, nous sommes arrivés à ce col. Et nous sommes partis pour un atelier luge, bobsleigh pour arriver au refuge car il y avait de la neige et c’est assez marrant. Petite précision, le refuge est situé autour de plusieurs lacs. Heureusement que tout le monde s’est arrêté car j’en connaissais quelques-uns qui auraient bien voulu finir leur descente en position luge pour arriver au plus vite dans le lac. Nous arrivons au refuge et nous prenons possession du dortoir ; nous faisons un jeu avec les italiens sur les capitales du monde, très sympa ! C’est l’heure du diner. Au menu salade et jambon puis polenta et viande et pour finir le fameux tiramisu. Un combat de choc avant le dessert opposa Hugo le français à Francesco, l’italien dont le but était de faire le plus de tractions.  Malheureusement, Hugo a perdu. Plus tard, après le repas, nous avons regardé le lac. Puis nous nous sommes couchés.

Tôt le matin, j’exagère, en fait à une heure raisonnable (vers 7h, 7h30) nous avons pris le petit déjeuner. Puis, nous nous sommes préparés pour attaquer cette nouvelle journée sous un soleil radieux. Objectif de la journée 750m de dénivelé positif / 1000m de dénivelé négatif, journée donc un peu plus tranquille. Avant de partir nous faisons un tour des prénoms. C’est parti, nous disons au revoir au refuge GRANERO et nous partons. Cette journée est un peu moins difficile en terme de dénivelé positif car il y en a moins que la veille. Cependant, il y a plus de 1000m de dénivelé négatif donc prenez garde aux genoux et mollets qui vont chauffer. Nous arrivons au premier col : col Manzol vue magnifique d’un coté et purée de pois de l’autre. Bien sûr, nous allons du coté ou nous ne voyons rien mais le brouillard se dissipe petit à petit. La descente du 1er col est un peu raide et nous allons un peu plus doucement donc. Puis nous montons au deuxième col ce qui est la fin de toute notre dénivelé positif. HOURRA. Bon après toutes ces émotions nous avons bien mérité ce pique-nique et quelques siestes pour certains. « Andiamo » (allons-y en italien) pour 700m de dénivelé négatif ce qui chauffe un peu les mollets (aucune entorse). Puis nous arrivons au Plan Del Re ce qui clôture notre randonnée. A chaque français, les italiens ont donné un très joli tee-shirt et pour l’école aventure un drapeau de leur CAI. Après quelques gâteaux partagés avec les italiens nous sommes partis de la belle botte Italienne pour rentrer voir nos bleus gagner.

Merci à Pau et à Jérôme de nous avoir accompagnés et à Bruno et Nabil de tout avoir organisé pour cette sortie magnifique, pleines de rencontres avec l’école d’aventure du CAI de Turin.


Le Plan Del Re, le début de la randonnée.

Au sommet du premier col, enfin arrivés. Pique-nique, le samedi midi.
Luge, pour les plus aventureux.
Une petite baignade pour les plus courageux.


Lac situé près du refuge.

Refuge qui nous a accueilli.

Début de la 2éme journée de la rando.

Descente du 1er col un peu raide.

Fin d’un super Week-End avec les Italiens.     Guillaume

 

Le Club Alpin Français de Chambéry est une association (type loi 1901) créée en 1874.

Plus de 2000 membres constituent notre club administré par 200 bénévoles.

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

> Présentation générale du club

> Pourquoi et comment adhérer ?

> Adhésions 2021 / 2022

> Adhérer en ligne au CAF de Chambéry

> Renouveler son adhésion en ligne

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne et à la FFH, Fédération Handisport. La section compétition est également affiliée FFME.

_____________________________________

Sherpa Trail 2022

Vous voulez participer et vous inscrire, cliquez sur l'affiche

 

Vous souhaitez donner un coup de main comme bénévole, avoir des informations

Tous les détails sont ici

_____________________________________

S.A.E. "Mur de la Gare SNCF"

Conditions pour la location de cette structure, tarifs, contrat
, ..

Tous les détails en  CLIQUANT-ICI


_____________________________________

Grand forum des actions bénévoles


Si vous souhaitez devenir un acteur·trice de votre Club sans savoir comment faire, ni même quels sont les besoins du CAF de Chambéry, ce grand forum est pour vous !
Tous les détails en  CLIQUANT-ICI


nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPAU VIEUX CAMPEURWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDECDOSHANDISPORT SAVOIESPORT ADAPTÉ 73FFSA-CDSA-73

RECHERCHE