Faire le Coiro

Le 30.08.2017, par SylvainD, 11 commentaires - Sortie liée : « Le coiro-vinaigrette »


Les 13 heures et quelques brouettes viennent de sonner sur la montre de Pascal. L'altimètre indique une altitude plutôt flatteuse pour une sortie sur 2 roues, le baromètre est au beau fixe, le cardiomètre trahit une légère surchauffe liée à l'ascension finale et le GPS indique 1 800 mètres positifs avalés. Mais quoi de plus fiable qu'un passage en revue de la courbe de nos zygomatiques : on est content, on s'est farci le Coiro ! Maintenant il ne "reste" plus qu’à dévaler cette immense face couverte de roches, de dalles, de gneiss, d'épicéas et surplombée par une horde de charognards aux rémiges affutées. Alors comme dit la chanson "fais comme le Coiro, ça se démarre le matin à la fraiche le Coiro, mais jamais rien ne t'empêche au Coiro, d'y monter en vélo".  Pourtant, tout n’était pas si simple au départ.

Chaque saison de V2M démarre par une minutieuse préparation qui consiste à ranger les idées de sortie dans les bonnes cases. Les encadrants défilent à travers l'immense topothèque, tel des rats de bibliothèque : "Tiens, une petite Coche" sur le rayon des afterwork (sans cacahuètes), "Jovi, Jovet" dans la collection "Ma première montagne sans roulettes" pour mettre en application les rudiments du pilotage et bien sûr le présentoir d'entrée avec les nouveautés comme "Ca bèche et ça pioche au Corbeley". Mais il existe une pièce dérobée, un lieu bien caché, sombre et froid. Une pièce poussiéreuse et interdite dans laquelle trône d'étranges grimoires avec des runes mystiques "NR, T4, E4". Et dans cette soirée de Mars, quand Jean-Aimé pousse la porte de la pièce interdite et se saisit du topo "Sorcellerie et sacrifices sur 2 roues en Sud-Isère", une page marquée C-O-I-R-O, cachée dans la couverture, tombe légèrement au sol, faisant voler une fine pellicule de suif.

Une nouvelle variété d'épilobe

 

La nouvelle de l'existence d'un topo mystérieux fait le tour des encadrants. Les réunions de la commission V2M se succède pour déchiffrer les lignes montées de pièces héraldiques sans âge. Ce topo parle de rochers coupants comme le massicot du bureau de la compta, de peuplades matheysines dévorant le murçon les soirs de pleine lune et de sentiers sans fins se jetant dans le vide.

Et bientôt la rumeur d'une expédition se fait connaître à travers toute la région. La fédération, alertée par ce projet fou, tente de dissuader les hardis chambériens de courir un tel danger. La presse en fait déjà ses titres de manchette, parlant d'un départ à la fin Août, une fois l'équipe constituée. Dans les rues de Chambéry, c'est l'effervescence teintée de peur : "ils vont prendre l'accent dauphinois puis se faire gratiner" lance le boucher des halles; "moi je dis qu'il est impossible que les jantes tiennent le choc, elles vont fondre dans le cadre" affirme le marchand de cycle...

En dépit de tous ces avertissements, Jean-Aimé cherche à travers les troupes V2Mistes les mercenaires aguerris qui iront se frotter aux contreforts de l'Oisans. Les prétendants ne se bousculent pas, au vu de l'issu évidente du périple (on parle de patte de dérailleur qui casse et de pneus tubeless qui ne se gonfleront plus jamais). Mais l'équipe voit toutefois rapidement le jour :

- Capitaine Jean-Aimé : explorateur reconnu, il arbore une chambre à air sur son cadre, soit la plus haute distinction V2Miste. Il mènera l'expédition.

- Lionel : un vrai courageux qui ne craint rien. La preuve, il roule en semi-rigide.

- Sylvain C : intendant et responsable du matériel, il emmènera son manomètre porte-bonheur.

- "Speedy" Hadelin : sprinteur ascensionnel. Il ira en reconnaissance grâce à son incroyable vitesse.

- Pascal : navigateur cuisinier. Grâce à sa montre multifonction autocuiseur, il pourra nous alerter quand nous serons cuits.

- Sylvain D : reporter marseillais, va exagérer tout ce qui se passera.

 

 

Suicide squad 2

 

L’équipe se prépare donc comme jamais, enchainant les singles locaux en wheeling, scrutant les manuels de survie à vélo et ne loupant aucun épisode de V2M vs Wild (ah ce superbe épisode où il fabrique une roue libre avec du houx…). Jusqu’au jour où le départ vers la Matheysine est donné.

 

Avant de rejoindre le gîte de Valbonnais, le quintette d’explorateurs affronte de nombreuses péripéties qui donne un goût de souffre à ce début d’aventure : traversée de la rocade grenobloise à l’heure de pointe, slalom entre les caravanes hollandaise le long de la RN85 et écoute forcée de radio Fontaine (plus dur à entendre qu’un disque qui couine au contact de la plaquette).

Le samedi sert de répétition générale avec une petite sortie sous la cime du Piquet de Nantes, qui en plus d’être une belle combe propice à la godille poudrée est aussi une mine a single track. La petite équipe s’en donne à cœur joie, driftant dans les épingles, faisant voler les épines de pin et décimant les futaies de framboise…le CAF a les crocs !

On dirait le Sud

 

Echinococose au menu

 

Puis tout le monde s’endort dans le gîte, lové dans les bras de suspension de son cadre, le drap posé sur les fourreaux, pour que la fourche ne prenne pas froid.

Lionel est le premier à se lever ce samedi matin et il s’apprête à tartiner son pain quand il remarque un pli délicatement glissé sous son bol. Une ultime lettre d’avertissement ? Un courrier du fabricant stipulant qu’au-delà de 2 500 mètres d’altitude la cadre n’est plus garanti ? Une offre mirobolante du Dauphiné Libéré pour l’exclusivité des photos ? …il n’est rien, c’est simplement la note du gîte. Tout le monde prend sa collation, sachant que le sommet n’a jamais été aussi proche d’être près…ou le contraire…

 

Les fesses sont maintenant rivées sur les selles en direction du Péchal, dernier hameau habité avant les terres inconnues du Coiro. La première montée en forêt se déroule sur un single magique, pourtant pas de présence de lutin ni de hobbit joufflu,  mais d’une belle assise en terre bien plate, sans racine et dont l’herbe a été fraichement coupée. Lionel et Hadelin sont à la manœuvre, les mollets sont saillants et le souffle régulier. Et si cette aventure diabolique se révélait être un bonheur ?

"5 mètres...j'ai trouvé 5 mètres roulants"

 

C’était sans compter sur la sortie de la forêt et son interminable trajet jusqu’au col de Pierre Luminet parcouru d’embuches. La végétation regorge de myrtilles généreuses, mais sont-elles empoisonnées ? La vue sur la tête altière de l’Obiou est mirifique, mais est-ce un mirage ? Nous croisons 2 comparses cyclistes, mais sont-ils vraiment humains ? C’est donc harassés pas toutes ces questions et par le poids du vélo sur les sections de portage que nous franchissons le col : le paysage austère de l’Est des Ecrins (rocailleux Rochail et ombrageux Olan) se dévoile et surtout le sentier de descente, une succession de courbes et d’épingles à travers la combe Est.

 Le col de Pierre l'illuminé

 

Après quelques coups de pédalage éreintants, nous entrons sur l’antécime mais à une condition, nous devons nous présenter sans bicyclettes, au risque de basculer dans un abîme sans fond et d’égratigner nos jolies tuniques bariolées.

 

Tous nus et sans pédaliers

 

 Rouge et vert, à pied

 

En ultime épreuve, nous gravissons le sommet en posant les mains, tout perturbé par l’abandon de nos montures.

En V2M on dit "roulé vaché " une fois en haut

 

 

Et voilà le sommet atteint, enfin. En guise de récompense, le Coiro nous balance sa myriade de paysages connus en 2 roues : crête du Jocou tracée lors du dernier stage initiateur, le Piquet de Nantes griffoné la veille, le Pic de Bure (erreur de jeunesse) et d’autres topos inconnus croustillants et qui sentent bon l’aventure : Rochassac, tour du Dévoluy, combe nord du Coiro…Taillefer ?

Le sommet est donc vaincu sans encombres…

 

5 mecs bornés

 

C’était sans compter sur la malédiction du Coiro. Lionel n’ayant pas tourné 3 fois autour du Cairn final comme le veut la tradition, il va crever, puis re-crever, puis re-re-crever, sans pouvoir jamais vraiment réparer. La descente sur le vélo va donc s’arrêter au-dessus du Périer pour lui, tandis que nous filons vers Valbonnais, le long d’un joli canal.

Cette petite péripétie n’entachera pas la merveille (toute marseillitude mise à part) de descente croquée en peu de temps car la route est souvent droite dans une pente pourtant pas trop forte.

La section sous le sommet est tout en caillasse, avec des renvois d’eau qui nécessite de petits sauts de cabris. La traversée des alpages se fait tout en vitesse, avec une foule de petits cadeaux dans la pochette surprise (de superbes taupinières). Les épingles du bois….techniques.

 

Des sentes

  

Trial poursuite

 

 

 Dans le rayon des épingles

 

 

 Jean-Aimé : exorciseur de pneu

 

La sortie se termine par une petite baignade et une mousse, toujours sous l’œil du Coiro. Et comme dit la chanson « c’est beau le Coiro, ça se finit avec du malt et de l’eau fraiche le Coiro ».

Au compteur de la super montre de Pascal : 1920 mètres positifs avalés et 24 kilomètres engloutis.

 

Dépasse si tôt

 

Merci au capitaine Jean-Aimé pour sa préparation carto grâce au sextant collé sous le cadre, à Lionel de nous avoir montré que le T4 en semi-rigide c’est possible, à Hadelin pour le shooting photo sur thème « je pousse mais j’assume » et à Sylvain, notre spécialiste de la rémige. Une belle équipe pour une belle aventure.  

La saison se poursuit avec des trails de légende en afterwork, les caresses du petit Peney et la Roche chantante de Sole Moi…mais aucun de ces topos ne sort de la pièce du fond…promis.

Viva V2M.

 

   

 

 

 

 

 

 

 


 

VÉLO DE MONTAGNE

Pilotage, convivialité, partage, plaisir, accès à l'autonomie, formation, respect de l'environnement et singletracks: c'est allier les valeurs du club alpin avec celles du VTT.

La commission Vélo 2 Montagne propose des sorties variées pour les adhérents ET les adhérentes, quelque soit leur niveau:

> Afterworks

> Randonnées alpines

> Ateliers pilotages et initiations

> Enduro

> Sommets

> Week-end et raids

Partager notre passion du vélo combinée à l'amour des montagnes, voilà notre seule ambition !

en savoir plus...

nos partenaires

MONTAZWORDENMALRAUXEKOSPORTSPORT2000MOUNTAIN RIDERSAU VIEUX CAMPEURCHAMBERY SKI SERVICEVILLE DE CHAMBERYVERTILACVISION AUDITIONCNDSALLIBERT TREKKING

RECHERCHE

Agenda

> Voir toutes les sorties Vélo de Montagne

29 sorties dans d'autres commissions :

Sam 18/11 | Escalade

Escalade - Grandes voies équipées - Préalpes| COMPLET

Sam 18/11 | École d'aventure

L'Arête à Jojo

Sam 18/11 | Trail & course orient.

trail du WE

Sam 18/11 | Ski de fond

Découverte ski roues skating

Sam 18/11 | Formation

Découverte de la cartographie et l'orientation| COMPLET

Dim 19/11 | Randonnées / Raquettes

Le Charman Som par les crêtes du Montfromage| COMPLET

Lun 20/11 | Trail & course orient.

Trail du Lundi

Lun 20/11 | Ski alpin / Snowboard

Appel à bénévoles !

Lun 20/11 | Bénévolat

BENEVOLES SKI ALPIN

Mar 21/11 | Randonnées / Raquettes

le Crêt du Bœuf 2384 m| COMPLET

Mar 21/11 | Escalade

SUITE DE : Initiation escalade en salle

Mer 22/11 | Randonnées / Raquettes

Rando Cool au Mont Tournier| COMPLET

Mer 22/11 | Handicaf

réunion de la commission handicaf

Mer 22/11 | Escalade en salle (SAE)

SUITE DE : cycle gestuelle au pan de Cognin

Jeu 23/11 | Randonnées / Raquettes

Circuit du grand carroz : rando cool

Jeu 23/11 | Alpinisme / cascade

Formation théorique alpinisme : SAUVETAGE EN CREVASSE| COMPLET

Jeu 23/11 | Trail & course orient.

Trail du Jeudi: reconnaissance de la Sange'Run 11km

Ven 24/11 | Bénévolat

Bénévoles Assemblée Générale 2017 INSTALLATION| COMPLET

Ven 24/11 | Bénévolat

BÉNÉVOLES ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 ACCUEIL| COMPLET

Ven 24/11 | Bénévolat

BÉNÉVOLES ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 DESINSTALLATION

Ven 24/11 | Bénévolat

Bénévoles Assemblée Générale 2017 SERVICE DU REPAS| COMPLET

Ven 24/11 | Bénévolat

Bénévoles Assemblée Générale 2017 SCRUTATEURS

Ven 24/11 | Comité Directeur

Assemblée Générale Ordinaire du CAF de Chambéry

Ven 24/11 | École d'aventure

AG du Club Alpin 2017

Sam 25/11 | Spéléologie

EDSC, sortie sur le terrain

Dim 26/11 | Trail & course orient.

Trails de la Sange'Run

Dim 26/11 | École d'aventure

Si ts les Jeunes de 11 à 17 ans allaient à l'Ecole... un dimanche

Dim 26/11 | Familles

Première sortie ski alpin a Val thorens

Mar 28/11 | Formation

Stage cartographie et orientation Niveau 1| COMPLET

> Voir toutes les sorties