Le DVA Parc, ou comment devenir un maître dans l’utilisation de l’indispensable triptyque de sécurité DVA-Pelle-Pioche !

Le 20.12.2016, par NicolasS, 6 commentaires


Ce samedi 17 décembre a été l’occasion pour le CAF de Chambéry d’assurer l’organisation du désormais traditionnel DVA Parc à la Féclaz.

(NDLR : l’article qui suit n’engage que la responsabilité de son auteur et nous vous encourageons vivement à lire le compte-rendu officiel associé à cette sortie pour avoir un témoignage plus proche de la réalité.)

Co-responsable de la commission ski-alpi, je me devais d’apporter ma modeste contribution à l’œuvre collective. Et c’est ainsi qu’à peine arrivé, je prenais sous mon aile le jeune Saturnin Périf, jeune parisien arrivé tout récemment dans les fières Alpes du nord. Il débarque ce matin-là sur le plateau sud de la Féclaz qu’il prononce la Féclaze avec cette innocence crasse qui caractérise notre jeunesse insouciante. Il ajoute en souriant :

- Ah ! Au début je croyais que c’était la « Fée classe » mais j’ai vu qu’il y avait un « z » alors je ne suis pas tombé dans le panneau !

Ouch ! Y’a du niveau !

- DVA parc ? Mais qu’est-ce à dire ? m’interroge-t-il.

N’écoutant que mon devoir d’encadrant en ski-alpinisme, je décide donc de le prendre en main. Tendant mon bras vers le sud, le regard ténébreux (faut largement plus de 69 courses cotées AD+ pour bien le maîtriser ce regard-là), je lui explique :

- Tu vois la montagne, là, gamin ? C’est un environnement hostile, dangereux. On ne s’engage pas comme ça sans précaution. Et tu vois, aujourd’hui c’est ton jour de chance, je vais t’expliquer tout ça.

 

Il me regarde et j’avoue avoir alors un instant de doute : ses yeux expriment à peu près autant d’intelligence que mon appareil à raclette (le modèle bas de gamme, celui qui ne fait même pas pierrade sur le dessus). Damnation, il a dû laisser son premier neurone à Pigalle et le second sur les Champs Elysées !

- Ecoute gamin, tu vois, ce ciel bleu ? Faut pas t’y fier ! Ici la nature peut reprendre ses droits en moins de temps qu’il ne t’en faut pour aller de Montparnasse-Bienvenüe à Denfert-Rochereau sur la ligne 6.

Ah ! Là je vois que ça lui parle. Je le sens impressionné. Je lui dis :

- T’as tes skis de rando ?

Cette fois, son regard exprime autant d’incrédulité que mon caquelon à fondue un soir de pleine lune.

- C’est pas grave gamin, je vais m’occuper de toi. Tu vois la tente là-bas où y’a le bar, bah vas y chercher des raquettes.

De l’incrédulité, on passe à la panique :

- Ah non mais, je suis vraie bille en tennis moi !

Je le prends par l’épaule :

- Ecoute, petit, je pensais pas que la marche était si haute mais tu peux compter sur moi. Je te laisserai pas tomber dans une crevasse.

Il contemple le plateau sud avec un trouble certain. On dirait mamie Huguette avec ma tablette.

Je récupère vite fait un triptyque DVA-pelle-pioche et je lui tends tout ça.

- Alors je t’explique. Tu débutes, alors on va pas passer trop de temps sur la théorie des risques d’avalanche. Je vais t’expliquer ça en deux coups de cuiller à miel. Tu connais la méthode 3x3 ?

Mince, je commence à manquer d’appareil ménager pour décrire ce que je lis dans ses yeux. Saturnin me fait à peu près la même tête que Bob mon poisson rouge la dernière fois que je lui ai demandé de m’ouvrir une bière. Je décide de gagner du temps. De toute manière il n’y verra que du feu.

- Tu vois ce que c’est un 4x4 ?

- Ouais, y’en a plein les Champs Elysées.

Je n’ose lui dire ce que je pense de l’utilité d’un 4x4 au pied de l’Arc de Triomphe alors j’embraye direct :

- Bon, bah la méthode 3x3 c’est pareil mais avec une roue en moins.

Je vois bien qu’il n’a pas tout saisi mais sur ce coup-là je ne lui en veux pas trop : avec la grande honnêteté intellectuelle qui me caractérise, je suis prêt à reconnaître que j’ai beaucoup simplifié le concept.

Je lui prends son DVA, lui allume et lui tend :

- Le mieux gamin, c’est que tu pratiques. Tu connais Pokemon Go ?

Ses yeux s’illuminent ! Je sens que j‘ai visé juste. Mes années de pratique pédagogique m’ont permis de trouver les bons mots.

- Bah c’est pareil. Tu files le nez collé à ton écran en courant pour être le premier sur le Pokemon et dès que ça bipe à mort et que t’as une croix qui s’affiche dessus, c’est que t’es sur la cible. A ce moment-là, tu m’appelles.

Je vois le gamin partir en courant et je me dis que c’est plutôt bon signe. Je me pose et réfléchis intensément sur la suite pédagogique du programme. C’est quand même chaud d‘avoir une responsabilité d’encadrant. C’est de la concentration, de l’effort, de l’investissement !

Concentration, effort et investissement 

Au loin, il y a le gamin qui batifole. Il est complètement hors de la zone mais je comprends vite pourquoi : son DVA est dans sa poche et comme victime, il n’a pas trouvé mieux que la copine avec qui on a fait les séances photos du calendrier des dieux et déesses du CAF. Il n’a pas mauvais goût le bougre, mais on n’est pas là pour ça ! (Non, vous n'aurez pas de photo...) Je me redresse et, sur un ton qui ne laisse pas place au doute, je lui fais sentir qui est le mâle Alpha, ici (non mais !) :

- Oh gamin, t’es en train de te faire piquer tes Pokemons !

Il sursaute, se retourne et repart en chasse. Toujours vigilant face au risque de sur-avalanche, je surveille les alentours. Pas loin je vois l’un des encadrants du club (que la correction m’interdit de nommer) qui potasse un bouquin sur les avalanches : ça sent la révision de dernière minute et le mec pas à jour de ses recyclages... 

Révision de dernière minute

Bientôt, après un temps qui m’aurait à peu de chose près permis de voir les deux premiers épisodes du Seigneur des Anneaux version longue, j’entends le Saturnin crier :

- Nikôh, Nikôh, ça bipe à mort. J’ai accroché la cible !

D’une volte à faire pâlir de jalousie un chamois de Haute-Maurienne, me voilà sur pieds. Le pas alerte et la trajectoire à peine perturbée par les 5 verres de vin blanc et les 6 verres de vin chaud que j’ai dû ingurgiter pour éviter la déshydratation qui me menaçait après tant d’explications, je le rejoins.

Traiter les risques de déshydratation

- Heu, Nikôh, ça va ? T’as pas l’air de marcher trop droit ?!

- T’inquiète petit, c’est une technique de vieux montagnard : je suis les lignes de champs elliptiques émises par le DVA de la victime.

Le gamin est impressionné. Et il y a de quoi !

- Et maintenant ?

- Et maintenant gamin, t’es dans la panade ! Je viens de me faire dans ma tête l’intégrale du Seigneur des Anneaux version longue (j’en rajoute un peu, c’est vrai puisque j’ai dit plus haut que ça ne correspondait qu’aux deux premiers épisodes soit juste 6h, mais je ne résiste pas à la basse tentation d’en rajouter un peu pour impressionner encore davantage l’adepte du bitume). Ta victime c’est pas qu’elle est morte, c’est qu’elle est sèche ! Normalement t’as à peine le temps du générique pour la trouver. Bon, je ne t’en veux pas, c’est ta première. Tu vas essayer de te refaire sur la suite des opérations. Tu m’prends vite ta pioche et ta pelle et tu m'creuses un grand trou ici, entre les deux autres grands trous.

Le gamin s’y colle avec l'énergie du désespoir : il sent que c'est son seul moyen de se refaire. Je vois qu’il a chaud. Je vais lui chercher un verre de vin blanc. Un encadrant c’est aussi quelqu’un qui prend en compte les facteurs humains. Je veux pas qu’il me plante un but alors qu’on y est presque. Il profite de la pause pour m’interroger :

- Y’a un gars là-bas il avait l’air de parler d’une méthode en V pour creuser ?

- Ouais gamin, il a raison. La méthode en V c’est pour « en Vitesse ». Recolle-z-y toi vite parce que le soleil est passé derrière la crête et que si ça dure trop on va finir à la frontale.

Le gamin n’a pas l’air de comprendre de quoi je parle mais comme toujours avec le vocabulaire hermétique de spécialiste, ça impressionne. Il redouble d’ardeur. Je me redresse et contemple la profondeur du trou : 2m50. Saturnin n’y connait peut-être rien en ski de rando mais il sait creuser.

- C’est bon gamin. Tu peux t’arrêter. C’est bien.

Je lui donne une tape sur l’épaule, certainement un peu fort car je le vois tomber au fond du trou.

- Aaahhhh ! Ma jammmmbe !

- T’inquiète gamin, je vais te sortir de là. Mais franchement t’aurais dû savoir qu’il faut toujours s’encorder quand on est dans une zone crevassée. C’est pas grave, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend.

N’écoutant que ma conscience professionnelle, je lui fais un mouflage des familles et le sort de la crevasse. Le reste de l’équipe accoure. Personne ne s’affole car on est de toute manière en-dessous du taux de perte autorisé de 7,3%. On emballe le "Parigot" dans une couverture de survie et au moment où il va être évacué, je lui donne quand même l’accolade :

- Bon boulot gamin ! On va te ramener là où t’as pris ton triptyque de sécurité et t’auras ta récompense. T’as bien mérité un bon verre de vin chaud.

Evacuation de la victime

Saturnin me remercie chaleureusement alors qu’on le ramène aux barnums. Je vois le Président avec le Maire de la Féclaz qui arbore un sourire radieux. Il lui dit :

- Mec, c’est super sympa d’avoir mobilisé tes troupes pour m’aider à creuser un bassin olympique.

Le Président lui répond :

- Y’a pas de quoi. Et puis tu sais, nous, au CAF, on sait bien que le réchauffement climatique oblige les stations de moyenne montagne à travailler une offre touristique alternative. Alors si on peut donner un petit coup de main, on n’hésite pas !

Vivement l'année prochaine !

Nikôh

PS : Amicale pensée à mes amis parisiens pour lesquels j’ai une profonde affection : vous avez la tour Eiffel, on ne peut pas tout avoir… Autre pensée non moins amicale pour l’encadrant qui a « simulé » la lecture du guide sur les avalanches ! Et merci au photographe !

 

 

 


 

Le Club Alpin Français de Chambéry est une association (type loi 1901) créée en 1874.

Plus de 2200 membres constituent notre club administré par 200 bénévoles.

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

> Présentation générale du club

> Pourquoi et comment adhérer ?

> Adhésions 2020 / 2021

> Adhérer en ligne au CAF de Chambéry

> Renouveler son adhésion en ligne

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne et à la FFH, Fédération Handisport. La section compétition est également affiliée FFME.



nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPCHAMBERY SKI SERVICEWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDE

RECHERCHE

Agenda

Jeu 13/05 | Randonnée Pédestre

Le Grand Roc et le mont de la Buffaz en boucle

Jeu 13/05 | Alpinisme / cascade

[gima] Initiation alpi rocher| COMPLET

Ven 14/05 | ANNULÉE

WEEK- END DANS LES CALANQUES

Dim 16/05 | Randonnée Pédestre

Tour des Monts du Cantal| COMPLET

Lun 17/05 | Canyon

Soirée visio de présentation du Cycle vers l'autonomie en canyoning

Sam 22/05 | École d'aventure

Ecole d'Av 'progression' - Alpi neige et rocher

Mar 25/05 | Randonnée Pédestre

Faites vous des nœuds avec notre géocache temporaire

Mar 25/05 | Escalade

Escalade autour d' Orpierre| COMPLET

Ven 28/05 | Ski de rando/alpinisme

Formation encadrants ski sur glacier| COMPLET

Dim 30/05 | Vélo de Montagne

SORTIE INTERCAF : Crêtes & alpages des Bauges| COMPLET

Lun 31/05 | Randonnée Pédestre

Fleurs baujues en 2 groupes| COMPLET

Mar 01/06 | Comité Directeur

Réunion du bureau| COMPLET

Sam 05/06 | Alpinisme / cascade

Cycle Alpinisme Féminin

Sam 05/06 | Alpinisme / cascade

Formation encadrants assurage en progression| COMPLET

Sam 05/06 | École d'aventure

Ecole d'Av 'perfectionnement' - Alpi neige/rocher

Sam 12/06 | École d'aventure

Ecole d'Av - Canyoning initiation à perfectionnement

Dim 13/06 | École d'aventure

Ecole d'Av - Canyoning initiation à perfectionnement

Dim 13/06 | Randonnée Pédestre

Cycle initiation à la randonnée alpine - Journée rocher

Dim 13/06 | Randonnée Pédestre

Cycle vers l'autonomie en randonnée alpine - journée rocher

Lun 14/06 | Ski de rando/alpinisme

4 jours au Mont Rose

Jeu 17/06 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #1 - Glacier

Sam 26/06 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #2 - Rocher

Sam 26/06 | Randonnée Pédestre

SUITE DE : Cycle initiation à la randonnée alpine - WE neige

Sam 26/06 | Randonnée Pédestre

SUITE DE : Cycle vers l'autonomie en randonnée alpine - WE neige

Mer 07/07 | Randonnée Pédestre

Tour des lacs d'Auvergne (Puy-de-Dôme)| COMPLET

Sam 10/07 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #3 - Rocher

Sam 24/07 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #4 - Glacier

Sam 31/07 | Alpinisme / cascade

Cycle Alpinisme Féminin

Sam 07/08 | Randonnée Pédestre

Une Semaine dans LES MONTS D'ARDECHE

Sam 04/09 | Trail & course orient.

Sherpa Trail 2021 =) Appel à Bénévoles

> Voir toutes les sorties