Pas de footbal, mais un joli but !

Le 09.02.2016, par YannickR, 4 commentaires


La neige est revenue à la charge pendant la semaine, alors évidemment on a envie d'aller skier.

L'objectif du jour est la Pointe de la Terrasse dans les Aiguilles Rouges, le départ sera matinal, alors on fait une croix sur la conférence Neige et Avalanche (pas bien...) mais on travaille notre topo à fond, les deux traceurs ont potassé leur sujet, le BERA est bien étudié, on sait donc que ça ne sera pas forcément évident.

Le rendez-vous est à 4h30 à Grésy sur Aix. Tout le monde est là, tout le monde sauf peut être Joseph qui se sentait tellement bien dans son lit qu'il y est resté. Un appel téléphonique suffit à le sortir des bras de Morphée. On va dire qu'un certain laxisme sur le code de la route lui a permis d'être à temps au départ ;) et les dormeurs dans le van seront vite réveillés par Vanina et Stayin Alive, Nostalgie Powa!!

Il ne fait pas froid au départ. La rando commence sur une piste forestière qui monte bien. Une bonne mise en jambe, et nous offre déjà un joli paysage sur la Verte et les Drus.

Le soleil se lève, on sort de la forêt, et quel beau panorama sur les cornes de la Loriaz, l'aiguille de la Loriaz et la Pointe de la Terrasse.

Après ces premières centaines de mètres, c'est bien le temps de se requinquer....et vérifier qu'on n'est pas perdu aussi.

On sait qu'un couloir nous attend mais on ne peut s'empêcher de regarder ceux entre les cornes et l'aiguille, qui sont plutôt impressionants.

Un petit regard en arrière, nous faisons la trace, le soleil se met à nous réchauffer. On est bien.

On n'a pas voulu suivre les topos, ni les traces, alors on laisse nos traceurs optimiser le choix des pentes et des trajectoires, et on leur demande de tracer doux, rien ne sert de se tuer à la tâche.

Sont dociles les participants, tous à la queuleuleu sans rechigner.

Nous nous faisons rattraper par 3 skieurs qui viennent des chalets de la Loriaz. On les laisse passer, ils avancent, ils tracent raide, et rien ne sert d'être 12 de front.

Nous arrivons dans les Combes, cirque qui nous laisse deviner le couloir NE qui se cache encore un peu, et le col de la Terrasse au fond.

Le col prend déjà bien le soleil et est bien corniché. Nos 3 compères grimpent dré dans l'pentu en direction du col.

Nous allons tracer plus cool plus sur la gauche, entre couloir et col.

La montée se passe bien, tout le monde a envie d'aller batailler dans ce couloir.

On aperçoit le groupe de 3 baisser le rythme. Le premier se lance dans un sondage du manteau neige. Nous sommes légèrement plus bas et plus à gauche. Benoît se dirige alors vers l'ombre pour aller sonder.

Evitons de surcharger le manteau, ou de taquiner de trop près d'éventuelles couches fragiles, nous restons à l'écart.

Malheureusement pour nous la coupe n'est pas des meilleures pour le reste de la sortie. Nous risquons de mobiliser une couche de neige bien trop importante pour que nous puissions nous lancer dans l'ascension de ce couloir à 9. ça sera donc demi-tour.

Nous n'avons pas fini que le groupe de 3 a aussi opté pour le retour. La sagesse est de rigueur aujourd'hui.

Qu'à cela ne tienne, nous ferons 2 à 3 descentes sous le couloir car la neige en vaut vraiment le coup. Donc on en profite.

Evidemment nous ne passerons pas à côté d'un bon casse croûte, les fesses dans la neige, la tête au soleil, et les pieds au sec cette fois, hein Louis?!

Et comme en tant que chambériens chauvins nous ne venons pas souvent dans le massif du Mt Blanc, voici un petit panorama des sommets à vue afin que vous puissiez vous repérer lors de vos futures pérégrinations. 

Le reste de la descente n'est pas si mauvais. Plus on descend plus la neige se réchauffe mais c'est toujours bien skiable.

Un petit arrêt sous les cornes et l'aiguille de Loriaz nous révèle que 5 skieurs sont en pleine ascension d'un couloir.

Ils n'ont pas froid au yeux.

On admire et en même temps on s'inquiète.

A espérer que les conditions de neige sont meilleures là où ils sont que pour nous. Effectivement ça s'est bien passé pour eux, leur CR est sur camptocamp.

Pas de regret, on garde le sourire, n'est ce pas Joseph ?! 

On finira par un peu de pas de patineurs ou de portage, selon le goût. Et une descente à fond sur le chemin de 3 m de large, en évitant de sauter dans les sapins, et en évitant les raquettistes.

On s'est fait terrassé cette fois, mais on reviendra ! 

La neige est annoncée pour la semaine, on guette le soleil pour le WE prochain.


 

SKI ALPINISME/SKI DE RANDONNÉE

Une des activités d’hiver du Club Alpin de Chambéry les plus actives.

> cycle initiation organisé en début de saison

> sorties collectives tous les week-ends et aussi en semaine

> stages de formation. 

L’équipe d’encadrants vous propose de participer à toutes ces activités dans une ambiance chaleureuse et le respect des règles de sécurités. 

en savoir plus...

nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPCHAMBERY SKI SERVICEWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDE

RECHERCHE

Agenda

> Voir toutes les sorties Ski de rando/alpinisme

21 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties