Un Saint Bernard, Grand et généreux

Le 28.03.2024, par JeanpierreV, 5 commentaires


Et bien non, nous n’aurons pas croisé ce grand chien légendaire porteur du tonneau salvateur lors de notre séjour à l’Hospice du Col du Grand Saint Bernard. Le Musée dans le lieu permet cependant de retracer leur histoire, celle des célèbres chiens dont l’élevage est aujourd’hui confié à la Fondation Barry, du nom du plus célèbre de ces chiens, qui à lui seul, a sauvé plus de 40 personnes. Son histoire a fait le tour du monde et est entourée de légendes.
 
En 1812, âgé et à bout de forces, Barry fut envoyé à Berne par le prieur de l’Hospice, pour y vivre entouré de soins jusqu’à sa mort en 1814. Au sein de l’élevage de la fondation Barry, en sa mémoire, son nom est traditionnellement attribué au plus beau chiot de la meute.
 
Dimanche 17 mars : Dès la montée à l’Hospice, depuis le terminus hivernal de la route au-dessus de Bourg-Saint-Pierre, côté Suisse, nous appréhendons la rudesse des lieux. Peu après le départ le vallon se fait étroit, c’est la Combe des Morts qu’il faut traverser, et qu’il n’est pas rare qu’elle soit fermée en hiver lorsque la situation avalancheuse devient critique, obligeant les montagnards à patienter dans l’attente de meilleures conditions.
 
La combe des morts
 
En aval et en amont de la Combe des Morts des abris sommaires mais très bien équipés, ou l’on peut se réfugier en cas de détérioration rapide du temps : poêle et bois, petite réserve de nourriture, téléphone de secours filaire, parfaitement entretenus, ils témoignent de leur utilité.
 
Abri du Tronchet


Entretenu, même tél mural de secours

Après 2h30 de montée l’impressionnante silhouette de l’Hospice (2472m) se dévoile à nous, rassurante, millénaire, sa vocation est depuis sa création l’accueil des passagers, sans distinction de race ou de leur raison d’emprunter ce col entre la Suisse et l’Italie, pour leur offrir un havre de repos, de ressourcement, de secours aussi. Cette vocation perdure et elle a su s’adapter au 21ème siècle. Ce ne sont plus des passeurs, commerçants ou contrebandiers qui séjournent ici, ce sont des montagnards skieurs et raquettistes en hiver, touristes randonneurs et alpinistes en été. Notre groupe de 12 cafistes va y passer 6 jours et 5 nuits, l’Hospice sera notre camp de base.    
 

Au Col du Grand Saint Bernard, les Bâtiments de l'Hospice


Entrée à 2472m


Lieu de retraite, de receuillement, de visite, au choix libre de chacun


La convivialité de grandes tablées dans ce leieu millénaire aux murs d'un mètre d'épaisseur
 
Les dortoirs sont confortables, spacieux, les lieux de recueillement sont discrets, ouverts à celui ou à celle qui souhaite s’y rendre, que ce soit pour y prier, y passer un moment hors du temps, en apprécier l’architecture, ou ne rien faire, chacun totalement libre de ses choix. Les « salons » mis à disposition nous permettront tout au long du séjour d’y préparer nos sorties, en utilisant l’approche CSV (Cartographie Systémique des Vigilances) car oui, nous sommes bien venus ici pour parcourir et découvrir les montagnes et vallées qui nous encerclent. 
 
L'hospice depuis un belvédère proche

Lundi 18 mars : dehors c’est la tempête, un brin d’inquiétude nous assiège pour ce premier jour de notre séjour. Nous, Geneviève et JiPé, encadrants, optons pour un plan B. Nous nous retrouvons dans un salon pour proposer une formation ou nous aborderons la nivologie et les outils de préparation des sorties, dont la lecture en ligne du BERA Suisse. Une petite sortie de mise en application sur le terrain en direction de l’arête du Mont Mort sera préparée, puis tentée, un retour dare-dare au chaud s’imposant après une demi-heure à brasser dans 50cm de fraîche dans des pentes ardues. Le jalonnement à suivre avec balises GPS pré-positionnées sur Iphigénie durant la préparation en salle s’avérera compliqué à utiliser, pour ne pas dire illusoire, dans un jour blanc avec une visibilité d’une vingtaine de mètres sous la neige. Cette courte escapade nous aura néanmoins permis d’appréhender les limites de la carte SwissTopo au 1/25000ème dont les courbes de niveau sont espacées de 20m, au regard des micros reliefs non anodins présents entre deux courbes. La précision de nos cartes IGN Top25 avec courbes de niveau tous les 10m permettant un jalonnement précis est à reconsidérer…  Le sandwich de midi sera finalement pris au chaud, puis, le ciel s’éclaircissant l’après-midi sera dédié à des exercices de recherche DVA, Sondage, Pelletage à proximité du col, ou chacun des 12 participants verra ou reverra ses connaissances et mises en pratique. Avec 2m20 de neige mesurés au sondage, tout le monde rentrera bien réchauffé après l’exercice de pelletage d’une neige dense et humidifiée, excellente pour la musculation et la prise de conscience de ce que pourrait-être une situation réelle et de l’utilité des préparations et choix d’itinéraires. Pour les jours à venir la prévision météo est bonne. Demain objectif le Mont Fourchon sous le soleil, nous préparons la CSV de cette sortie en groupe, dans la logique « faire et apprendre ensemble »
 
Tentative de sortie ....

Mardi 19 mars : la très belle journée se confirme dès le lever du jour. Chaque sortie sera menée par un binôme de participants volontaires, sous le contrôle et avec l’aide des encadrants. L’itinéraire conduisant au Mont Fourchon sera jalonné d’observations de la situation avalancheuse, d’échanges et questions réponses avec les participants, de choix aux points de décision, pour que chacun se sente à la fois assuré et conscient de l’environnement haute montagne qui nous entoure. Nous arriverons au sommet vers midi, casse-croute sous la pente terminale, en présence de nombreux skieurs, puis dernière montée raide pour s’en mettre plein des yeux depuis le sommet à 2902m en face du Mont-Blanc côté Italien et de l’envers des Grandes Jorasses. Nous redescendrons par l’abri-bivouac au pied du Pain de Sucre inauguré fin août 2022 en hommage à trois valdostans décédés en montagne. Nous profiterons du manteau bien stable en sous couche pour de belles traversées dans la neige vierge qui raviront le groupe.
 
Coté italien du Col du Grand St Bernard ; Flèche = objectif Mont Fourchon


Depuis le sommet du Mont Fourchon - Flèche =  Hospîce et col

Depuis le sommet du Mont Fourchon l'envers du Mont Blanc ; Flèche = 4810m


Belle descente dans la neige vierge

Mercredi 20 mars :
nouvelle journée sous le soleil. Nous avons décidé de monter au Col Est de Barasson. De l’hospice, nous redescendons de 200m pour atteindre le bas de la Combe de Barasson à 2270m puis la remonter jusqu’au Col à 2681m. La neige est excellente, les paysages fabuleux. A 2500m le mémorial du Chanoine et Guide Lucien Droz, emporté à 29 ans par une avalanche en 1951 en portant secours à des saisonniers Italiens partis de l’Hospice pour passer en Italie nous rappelle la rudesse de ces montagnes. Au-dessus, une dernière pente avoisinant les 30-35° sur une courte section nous permet de rejoindre le col pour profiter sous le soleil de cette salle à manger et des sommets Suisses et Italiens à perte de vue. La descente de la pente raide mais non exposée et protégée par une contre pente en pied se fera en pas assurés dans une neige dense et humidifiée ou une glissade serait sans conséquences. L’occasion pour les moins aguerris du groupe de se placer en situation de descente « face à la pente » et de chercher la posture assurant la meilleure stabilité. La remontée à l’hospice des 200 derniers mètres se fera bras nus, la crème solaire –ou plutôt son déficit- laissant des souvenirs rougeoyants sur  quelques nuques …  
 

Pente terminale sous le Col de Barasson.
 
Que du bonheur !

Jeudi 21 mars :
la météo est incertaine. Variations entre éclaircies et nuages, vent faible à fort, neige ou pas, il va falloir composer.  Nous avons anticipé cette situation la veille en préparation CVS avec des plans A, B et C, avec un premier point de décision à 1 heure de l’hospice pour décider entre A et B, un second à un col pour poursuivre sur A ou aller sur C. Finalement nous ferons la grande boucle du plan A : Hospice (2472m), descente jusqu’à 2350m, remontée de la combe jusqu’à la Fenêtre d’en Haut (2722m), descente pour rejoindre le lac de la fenêtre (2517m), remontée à la Fenêtre de Ferret (2695m), descente de la Combe ferret (2350m) puis remontée à l’Hospice. Un circuit long que la stabilité du manteau nous aura permis de parcourir, sous une météo variable comme annoncée, parsemé d’une courte montée « alpine » sous la Fenêtre d’en Haut, puis d’une descente avec visibilité quasi nulle ou l’on progressera par jalonnement en mouvement depuis la Fenêtre de Ferret durant une demi-heure. De nombreuses pauses et explications « carto-orientation » seront dispensées par les encadrants tout au long du circuit. Une journée en haute montagne qui sans être sévère aura été exigeante dans la précision de l’itinéraire à suivre (balises sur carto numérique) et très instructive pour le groupe.
 

Descente vers le Lac de la Fenêtre ; Le photographe exploite un créneau de bonne visibilité
 
Vendredi 22 mars : le séjour touche à sa fin. Nous redescendrons la Combe des Morts sacs à dos chargés, que nous allègerons avant de remonter la Combe de Drone, pour découvrir cette vallée que nous n’avons pas encore parcourue. A 2000m la neige est totalement pourrie, les raquettes traversent parfois la couche ; quelques-uns d’entre nous finissent dans un trou, les pieds sur les Arcos ou sur les  cailloux, nous marchons prudemment il serait idiot de se blesser maintenant, à 30 minutes du parking. Plus haut dans la Combe la neige porte à nouveau et le coin est superbe. Nous rebrousserons chemin à l’horaire convenu, pour pouvoir être de retour à Chambéry en fin de journée. Un dernier débriefing sous un grand soleil à la terrasse d’un bar près de Bourg-Saint-Pierre nous permettra de faire le bilan du séjour. Sourires radieux sur tous les visages !
 
Les lenticulaires se forment sur les hauts sommets ; et effectivement la météo a bien changée dès le lendemain de notre retour à Chambéry .... quel bol !
 

La combe de Drone, au fond le Mont Telliers

Ce séjour au Grand Saint Bernard a été superbe, nous avons pu en profiter grâce aux conditions nivo-météo très correctes, souvent idéales. Nous en repartons avec d’excellents souvenirs en tête, que ce soit à l’Hospice ou en montagne.

Mais aussi avec la conscience que dans ce lieu la montagne peut très vite devenir impraticable, dangereuse. Six jours c’était un pari, réussi pour nous, mais c'était loin d'être garanti ….


Le team, presque au complet...

Crédits photos: les participants 

 
RANDONNÉE RAQUETTES

Durant la saison d'hiver, selon l'enneigement, géneralement de novembre à avril-mai, la commission Randonnée Raquettes vous emmène en montagne.

> Sorties en semaines
> Sorties le week-end
> De 1 à plusieurs jours
> Pour tous les niveaux.

En savoir plus sur cette activité

Cotation des niveaux de difficultés
de nos randonnées raquettes


nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINECYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPAU VIEUX CAMPEURWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDECDOSHANDISPORT SAVOIESPORT ADAPTÉ 73FFSA-CDSA-73PIRANHA CANYON

RECHERCHE

Agenda

Désolé, il n'y a pas de sortie à venir pour cette commission...


30 sorties dans d'autres commissions :

Sam 18/05 | Randonnée Pédestre

Bivouac sauvage en Vercors - Mobilité douce| COMPLET

Sam 18/05 | Les Zwhenos (18-35+ ans)

Bivouac sauvage en Vercors - Mobilité douce| COMPLET

Sam 18/05 | ANNULÉE

Formation vers l'autonomie en grande verticale

Sam 18/05 | Escalade

Escalade P COT 9h- 11 ou 12h

Sam 18/05 | Escalade

escalade gare 9h30 - 11h30

Sam 18/05 | Les Zwhenos (18-35+ ans)

Les Zwhénos vont au musée

Dim 19/05 | Ski de rando/alpinisme

Col du Grand Fond ou Combes d'Arpire| COMPLET

Dim 19/05 | Escalade

Escalade en extérieur - C'est dimanche, c'est Tarentaise, s'il fait beau

Lun 20/05 | Escalade

Escalade en extérieur - Le lundi en Maurienne

Lun 20/05 | Ski de rando/alpinisme

Pic de l'Etendard

Mar 21/05 | Escalade

ESCALADE MUR DE LA GARE 9 h à 11h

Mar 21/05 | Escalade

Escalade libre adulte P. COT 12h-14h

Mar 21/05 | Trail & course orient.

Trail – Les midis du Bourget – Fartlek

Mar 21/05 | Canyon

Cycle initiation n°1 - objectif autonomie| COMPLET

Mar 21/05 | Canyon

Cycle Perfectionnement

Mar 21/05 | Trail & course orient.

Trail aux Barillettes - Mardi 21/05 18h30

Mar 21/05 | Escalade

Boutron 20 22

Mer 22/05 | Escalade

Escalade Gare 6h30 - 8h

Mer 22/05 | Randonnée Pédestre

Du Lac au Chat| COMPLET

Mer 22/05 | Vélo de Montagne

Afterwork : La Crête du Mont Peney| COMPLET

Mer 22/05 | Handicaf

Escalade en salle

Mer 22/05 | Trail & course orient.

KV du CHAT

Mer 22/05 | Canyon

Cycle initié n°2 - AfterWork 3

Mer 22/05 | Trail & course orient.

Trail- Buisson rond

Mer 22/05 | Animations

Atelier d’échange et de réflexion sur la définition du projet de Club

Jeu 23/05 | Milieu montagnard

La nature au fil des saisons : plantes et arbres de montagne| COMPLET

Jeu 23/05 | Vélo de Montagne

Afterwork (h)oua!!

Jeu 23/05 | Vélo de Montagne

Apéro V2M

Jeu 23/05 | Canyon

AFTERWORK N°1 AUTO-SECOURS SUR CORDE POUR ENCADRANTS CANYON| COMPLET

Jeu 23/05 | Ski alpin / Snowboard

SOIRÉE INTER-COMMISSIONS (ski alpin snowboard et autres commissions)

> Voir toutes les sorties