Un week-end déconfinant !

Le 01.03.2021, par PierreN, 5 commentaires


Deux journées intenses, calées dans les horaires du couvre feu, départ 7 h retour 18 h. Deux beaux sommets à 1 heure de route de Chambéry : Le Grand Charnier depuis Super Collet et le Pécloz par le couloir de la "grande faille" en face nord. 


J1 : Grand Charnier en aller-retour depuis Super Collet

 Au sommet du Petit Charnier
Les 4 jeunes au sommet du Petit Charnier. Le Grand est encore loin.

Encordement
Les choses sérieuses commencent.

Arête du Petit Charnier
L'arête cornichée du Petit Charnier offre un parcours très esthétique et aérien.

Ressaut sommital de l'arête nord ouest du Grand Charnier
Sortie du couloir dans le ressaut sommital du Grand Charnier. Neige dure.

Grand Charnier sommet
Sommet en début d'après midi après 4h30 d'ascension.

Grand Charnier
Descente sur l'éperon central du ressaut sommital.

Descente du ressaut sommital.
Descente du ressaut sommital

Grand Charnier
Retour dans les lumières somptueuses de fin de journée.


J2 : Pécloz par l'arête nord ouest et le couloir de la "grande faille" en face nord. 

Un réveil courbaturé mais un temps clair et froid qui ne nous incite pas à baisser les bras.
Cependant, un des stagiaires est contraint de renoncer à cause d'un genou douloureux.


La "Grande Faille" de la face nord du Pécloz est cachée dans la paroi terminale. L'itinéraire remonte l'arête nord ouest classique jusqu'à l'avant dernière épaule, puis descend en face nord par une rampe perchée pour aller se glisser dans la faille et ressortir sous le sommet. Une course étonnante et très alpine.

pecloz
Passage en face nord, il fait froid, la neige est même encore poudreuse par endroit. Il faut déjà monter 1200 m pour arriver ici, au départ de la course technique.


La descente de la "rampe perchée" demande de la vigilance dans le cramponnage et l'assurage. On devine l'entrée de la "Grande Faille" en haut à gauche. Sauvagerie assurée.

Pecloz Grande faille
On entre dans la "Grande Faille" comme dans une immense cathédrale


Neige dure et cramponnage efficace. Nous grimpons doucement, en corde tendue. La pente est à 45° dans la partie basse.


Pause dans un renfoncement à la moitié du couloir. La fatigue se fait sentir mais le moral reste bon.


Un coup d'oeil vers le haut.


La partie haute du couloir est plus raide, 50°, la neige est parfaite. Le toboggan est vertigineux.


Sortie du couloir sur une marche horizontale taillée par le passage de skieurs quand la neige était profonde. Ce couloir a vu plusieurs parcours cet hiver, par des amateurs de ski de pentes raides (et étroites !). De là on gagne les pentes sommitales.


Sortie de la Grande Faille. L'Arcalod en arrière plan.


Le soleil vient lécher les pentes sous le sommet.


Une belle arête cornichée pour couronner la course


Sommet après de 5 h d'ascension.

Conclusion : des jeunes motivés à la hauteur des objectifs ambitieux de ce week-end, et des conditions qui se prêtaient bien à ce genre d'exercice.

Merci à Jérôme pour son co-encadrement sans faille.
Bravo aux jeunes alpininistes Valentin, Joé, Corentin et Simon.
Et vive l'école d'aventure !





 

ECOLE D'AVENTURE

 

en savoir plus...

nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDE

RECHERCHE

Agenda

> Voir toutes les sorties École d'aventure

14 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties