Dans le sillage de la Meije

Le 05.04.2019, par MarieT, 8 commentaires - Sortie liée : « Tour de la Meije - raid ski alpinisme 4 jours »


J1 – De Villar d’Arène au refuge Adèle Planchard
  
   Notre tour de la Meije commence par la montée vers une vieille et lointaine amie. Suivre les traces des sources de la Romanche, longtemps, puis plus loin encore, s’élever enfin. Il faut profiter de ce cheminement si beau, et si long, pour larguer proprement les amarres, et renoncer à la civilisation.

  
  Côme, qui ne connaît pas encore les Ecrins (quelle chance), est informé par nos soins qu’il s’apprête à découvrir les plus belles montagnes du monde. « Avant la Chartreuse ? » (Promis ça reste entre nous, Michel).

  La montée dans les canyons est un four solaire, les cent derniers mètres pour atteindre le refuge sont éreintants comme il se doit. Au bout de cette longue approche, l’imposante Barre des Ecrins, de l’autre côté de Roche Faurio, nous gratifie d’un doux clin d’œil de bienvenue.

  
   Grande Ruine, Roche Méane, Jumeaux et Tour Carrée, veillent autour de la belle Adèle comme une cour de fidèles chevaliers.



   Le refuge est encore non gardé, une Belle au Bois Dormant que nous ne partagerons avec personne ce soir. On en profite pour étaler nos petites affaires au quatre coins du refuge, comparer nos lyoph, et tester les gadgets 007 de Michel. Celui-ci nous jure: « On a fait le plus dur, après : facile. ».

Bêtement, on le croit (parce qu’il est encadrant).




J2 – Pointe Brevoort – Col des Neiges – Col de la Casse Déserte – Vallon des Etançons -  Refuge du Promontoire

   Ironie du sort après la canicule d’hier, un fort vent de bise glacial ne nous quittera pas de la journée. La montée à la Pointe Brevoort est expédiée en guise d'apéritif d'une journée bien chargée. Le passage par le couloir caché de l’arête SE, bien enneigé, nous permet d’atteindre facilement le sommet, mais le vent et la perspective de réjouissances encore nombreuses nous en chassent rapidement.

   Avec nous, uniquement l'hélico du PGHM qui s'entraîne dans les bourrasques, et un paysage grandiose. On essaye de leur faire envie en s'appliquant à faire nos plus beaux virages parallèles dans la neige hérissée de sastrugi jusqu'au Col des Neiges, mais bon...

   Quand le rappel bien merdique de la descente du premier col glaciaire se coince, ni une ni deux, Michel nous fait une démonstration éclair de remontée sur corde, et débrouille la situation en deux coups de cuillère à pot. A peine on a eu le temps de grignoter une barre et enfin faire quelques photos qu’il est déjà redescendu!


   On sort ensuite les rames pour une pénible remontée en crampons du col de la Casse Déserte. On le descend en prenant soin de fractionner les rappels, et malgré une petite frayeur, pas de coinçage cette fois ci! 

 

   Pas de répit, et toujours pas de ski, on descend en crampons le haut du glacier de la Grande Ruine pour passer le verrou rive gauche pas commode. Dépité, Michel nous raconte que du temps où il neigeait en hiver, toute cette partie passait très bien skis aux pieds. Trois virages de poudreuse et c’était réglé, nul besoin de faire toutes ces broderies. Ici comme partout ailleurs dans les Alpes, les cols glaciaires sont les victimes aux avant-postes du réchauffement climatique.

   Puis enfin on chausse les skis, bien contents d’en finir pour aujourd’hui avec les manips et les difficultés techniques. Dans la descente, on profite du retour à la chaleur avec délices, on arrive à débusquer un peu de moquette, et Michel parle en alexandrins de l'omelette qu'il va s'engloutir au refuge du Chatelleret, pas plus tard que très bientôt.


   Raté, le refuge est encore fermé. Une bonne pause s'impose quand même avant de remettre les peaux pour la longue remontée jusqu'au Promontoire. La face Sud de la Meije nous apparaît comme un lointain et imposant château de contes de fée, parée de son aura mythique.



    On s’attendait à cuire, il n’en est rien. Le vent glacial nous tourmente jusqu'au bout. Arrivés au refuge, on est gentiment accueillis par les nouveaux gardiens, prenant si bien en pitié ma mine lasse qu’ils m’aident à dépeauter, et me poussent devant le poêle ronflant.

   Encore un merveilleux refuge que ce Promontoire, adossé à la Meije. De la timonerie, ou bien n'est-ce qu'une extraordinaire salle à manger bardée de baies vitrées, on admire le coucher de soleil adoucir le vallon des Etançons et les citadelles de pics alentours. Les gardiens nous racontent que la nuit précédente, le vent a tellement soufflé qu'un cadre à l'intérieur s'est décroché du mur!

   Je réclame une bière bien méritée, la soupe de légumes du jardin fume dans les assiettes, Michel nous promet: «Demain, c'est rando». On a des doutes.


J3 – Brèche de la Meije – Passage du Serret du Savon – Refuge de l’Aigle – Glacier du Tabuchet

   Le mercredi, miracle le vent est tombé, et nos skis et piolets bien arrimés au bastingage ne se sont pas envolés pendant la nuit. Comme les jours précédents, nous empruntons des traces récentes, mais nous sommes seuls sur cet itinéraire normalement si parcouru. On traverse la Brèche en bonnes conditions.


  A partir d’ici, le gracieux visage de la Meije se fait plus sombre, plus sévère. Entre séracs et crevasses, dans un chaos silencieux de glace, de neige et de pics vertigineux, nous avançons en frissonnant dans une solennelle salle du trône.

  Dans l’ombre glaciale de cette face Nord, la Reine Meije règne sans partage. A nous, comme à tous ceux, si nombreux, qui lui ont déjà prêté serment d'allégeance auparavant, sa beauté impitoyable inspire crainte et fascination.





 
  Dans le long et raide couloir de neige du Serret du Savon, les vestiges de l'accident ayant tué deux alpinistes il y a quelques semaines sont encore là. En montant, on frôle un écheveau de corde à demi pris dans la neige, quelques bâtons fracassés par des blocs de pierre. Le sentiment de n’être que de fragiles petites fourmis évoluant sur le corps d’une géante endormie se fait plus écrasant que jamais.

(...) Et comme celui qui hors d’haleine,
  sorti de la mer au rivage,
 se retourne vers l’eau périlleuse et regarde, (...)

   C’est avec le coeur qui bat furieusement, d’encore autre chose que de l’effort et du soulagement, que l’on parvient en haut, réconfortés par le premier baiser du soleil sur le visage. On se laisse ensuite porter par les pentes débonnaires du glacier qui mènent jusqu'au refuge de l'Aigle.

  Nous sommes accueillis royalement dans son nid par le nouveau capitaine des lieux, Jeff. Il bricole adroitement la boucle cassée de ma chaussure afin de m'éviter une pénible descente, et Michel a enfin droit à son omelette géante accompagnée d'une petite salade verte croquante. On prend le temps de se remettre de nos émotions, et de s'imprégner encore un peu de la lumière vive, de l'air rare et piquant avant de redescendre dans la vallée.



  A défaut d'une neige agréable à skier, le glacier du Tabuchet nous offre un luxueux toboggan de 1800m pour revenir au monde des humains, de l'air tiède, des plantes prêtes à sortir de l'hiver, du gazouillis des oiseaux et de l'eau liquide. Et de la bière pression.



  Côme insiste pour aller chercher la voiture à pied tout seul au Pont des Brebis pendant que Michel et moi on s'acquitte de la dûre tache de garder les affaires, affalés sur les chaises d'une terrasse ensoleillée de Villar d'Arène. Ce faisant, il gagne sans nul doute une place sûre au paradis des alpinistes, et une au prochain cycle autonomie de Michel.

  Comme une bonne action est toujours récompensée, il arrive à se faire prendre en stop par la seule voiture passant par là, et il est temps de trinquer pour mettre un point final à la fin de cette belle et intense aventure dans le sillage de la Meije.


 

Le Club Alpin Français de Chambéry est une association (type loi 1901) créée en 1874.

Plus de 2200 membres constituent notre club administré par 200 bénévoles.

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

> Présentation générale du club

> Pourquoi et comment adhérer ?

> Adhésions 2018 / 2019

> adhérer en ligne

renouveler son adhésion en ligne


Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne et à la FFH, Fédération Handisport. La section compétition est également affiliée FFME.

 

nos partenaires

MONTAZWORDENMALRAUXPASS'REGIONSPORT2000EKOSPORTLA RUCHEMOUNTAIN RIDERSCNDSVILLE DE CHAMBERYCHAMBERY SKI SERVICEAU VIEUX CAMPEURALLIBERT TREKKINGVISION AUDITIONVERTILAC

RECHERCHE

Agenda

Mar 21/05 | Randonnées / Raquettes

Boucle au Margeriaz par le Golet de l'Agneau

Mar 21/05 | Trail & course orient.

Trail du Mardi

Mar 21/05 | Comité Directeur

BUREAU - CAF de Chambéry| COMPLET

Mar 21/05 | Escalade

SEANCE BLOC MARDI CROIZAT AVEC NOMBRE DE PLACES LIMITÉES À 40

Mer 22/05 | Randonnées / Raquettes

Les balcons de la montagne des Princes| COMPLET

Mer 22/05 | Handicaf

Escalade en salle ou extérieur

Mer 22/05 | Escalade

SEANCE BLOC CROIZAT AVEC NOMBRES DE PLACES LIMITEES

Mer 22/05 | Canyon

Terneze night Fever!| COMPLET

Jeu 23/05 | Vélo de Montagne

Autonomie cartographie - De Pragondran au bout du monde

Jeu 23/05 | Trail & course orient.

Trail du jeudi

Jeu 23/05 | Animations

Présentation de l'application WhympR

Jeu 23/05 | Escalade

SUITE DE : Cycle Gestuelle

Ven 24/05 | Trail & course orient.

Trail du Week-End:Festi'Trail des Gorges de l'Ardèche

Sam 25/05 | Alpinisme / cascade

Weekend initiation alpinisme fondamentaux| COMPLET

Dim 26/05 | Randonnées / Raquettes

Les crêtes du mont Veyrier

Dim 26/05 | Randonnées / Raquettes

Sommet de Charande

Dim 26/05 | Randonnées / Raquettes

Balcons du Grand Colombier| COMPLET

Dim 26/05 | ANNULÉE

Sortie cool de reprise autour de yenne

Mar 28/05 | Canyon

Le mardi c'est canyon de nuit : la Doria !

Mer 29/05 | Escalade

SEANCE BLOC CROIZAT AVEC NOMBRE DE PLACES LIMITEES

Jeu 30/05 | Handicaf

Grimper en Bourgogne| COMPLET

Jeu 30/05 | Familles

Itinérance à vélo en bourgogne et en famille| COMPLET

Jeu 30/05 | Trail & course orient.

Trail du jeudi

Jeu 30/05 | Escalade

SUITE DE : Cycle Gestuelle (Rattrapage)

Ven 31/05 | Escalade

SUITE DE : Cycle Gestuelle

Lun 03/06 | Vélo de Montagne

Afterwork - Cool Saint-Michel

Lun 03/06 | Animations

Soirée rencontre avec Cédric Sapin-Defour

Mer 05/06 | Randonnées / Raquettes

RANDO PROPRETE AU MARGERIAZ

Mer 05/06 | Escalade

SEANCE BLOC CROIZAT AVEC NOMBRE DE PLACES LIMITEES

Mer 05/06 | Comité Directeur

BUREAU - CAF de Chambéry| COMPLET

> Voir toutes les sorties