Sortie des plongeurs de Prérouge.

Le 15.02.2015, par LaurentB


Samedi 7/02, pendant que je participe au comptage de chauves souris à la grotte de Banges dans les gorges du Chéran, avec mon fils et un de ses copains, une équipe rentre dans la grotte de prépouge, un peu plus de deux kilomètres en amont. Leur objectif est de porter du matériel de plongée au pied du siphon Loubens pour l'exploration qui aura lieu du dimanche 8 au mardi 10, entre le 10eme et le 11eme siphon de la rivière souterraine de Bange-Prépoulain, l'une des plus importantes du massif des Bauges.

Dimanche 8, les plongeurs rentrent sous terre. Ils sont une dizaine. La majorité d'entre eux sera en soutien jusqu'au S5, Manu Tessane, David Bianzani et Stéphane Lips continuant seuls au-delà. Quelques images de leur préparation ici. En chemin, David renonce et décide de rentrer avec l'équipe de soutien car il ne se sent pas bien.

Lundi 9, au matin, vacation radio par TPS avec les plongeurs. Tout va bien, ils se préparent pour l'explo à venir. Les choses sérieuses commencent.

Mardi 10, après un contact par TPS avec la surface pour annoncer leur heure de sortie, les plongeurs nettoient leur bivouac et se préparent pour le retour.

A 14h, je suis à l'entrée de la grotte avec Denys Bourgeois. Nous nous équipons tranquilement au soleil en taillant la bavette et en attendant le reste de l'équipe qui ira accueillir Manu et Stéphane au siphon. Christian et Doumette Dodelin, accompagnés de la famille Tourte (Bernard, Nathalie et leur fille Lisa) arrivent vers 14h30. Le temps de s'équiper, de discuter encore un peu, José Mulot nous rejoint. Il est 15h30 quand nous entrons sous terre, accompagnés de Filou, le chien des Dodelin, qui nous accompagne jusqu'au lac des touristes. Doumette est désolée de le laisser derrière. 

Après le lac des touristes, je découvre la grotte car je n'avais jamais dépassé ce point. Une fois mouillé au genoux par la petite descente dans le lac, nous progressons dans un belle conduite forcée sur joint de strate qui monte paralèlement aux couches de calcaire. Après un coude sur la gauche et une série de petites baignoires que l'on franchit en essayant de ne pas semouiller le ventre, on retrouve la station debout et on se regroupe un première fois. Stéphane Jaillet et José, qui étaient entrés un peu après nous, nous rejoignent. A partir de là, nous progressons dans des galeries de plus grandes dimensions. Le fil conducteur, dans cette partie de la grotte un peu labyrinthique, est de rester en haut, avec le pendage qui file à droite. La majorité des départs de galeries qui ne correspondent pas à ce crtière tombent tous dans des siphons et vers l'aval de la rivière. Or, on cherche plutôt à aller vers l'amont.

Nous arrivons à la galerie des marmites, que l'on peut franchir par une main courante à main droite ou en opposition au fond pour les plus grands. Ensuite de quoi, après un parcours dans une grande galerie au sol encombré de galets (de granite, reconcertionnés, pour certains) l'on débouche un peu plus loin dans ce qui semble être une grande salle ronde dans laquelle on arrive en hauteur. Un pas d'escalade en s'aidant d'une providentielle poignée de valise permet de prendre pied au fond. il s'agit en fait d'un élargissement de la galerie sous jacente à celle que l'on parcourait, creusé par l'action d'un gros tourbillon. Cette salle est le point culminant de notre randonnée du jour et constitue un seuil hydrologique en cas de crue : les galeries qui la relient au siphon Loubens se remplissent peu à peu, jusqu'à ce que le niveau de l'eau dépasse le sol de la galerie par laquelle nous venons d'arriver. A partir de là, la crue est suffisamment forte pour sortir par le porche d'entrée de la grotte (cliquer ici pour plus d'infos sur les crues à Prérouge).

La suite de se trouve en face de la galerie par laquelle nous avons débouché. Les dimensions sont toujours très agréables. Un peu plus loin, la galerie bute sur le passage du villebrequin, qui est immergé et necessiterait que l'on se mouille jusqu'à la taille. Nous allons donc emprunter à la faveur d'un passage bas sur la droite de la galerie, la diaclase de la pluie. Il s'agit de remonter un puits d'une vingtaine de mètres dont le départ est un peu arrosé, d'où son nom. Au sommet, on retrouve une grande galerie qui nous amène, en pente douce, au siphon Loubens. Par endroits le sol est tapissé de calcite blanche, à d'autres, surcreusé par le passage de l'eau qui, en étiage, descend vers le siphon, alors que le courant remontera la galerie en période de crue.

Arrivés au siphon, nous retrouvons David Bianzani, qui nous a précédés. Pendant que Stéphane prend des photos, Doumette et Lisa déballent le contenu du sac que portait Christian, dévoilat deux boites remplies de morceaux d'un gateau au chocolat qu'elle ont confectionné en prévision de l'arrivée des plongeurs. Il est environ 16h15.

Les plongeurs émergent du siphon Loubens.

Vers 16h30, des lumières crèvent la surface de l'eau : nos plongeurs arrivent. C'est alors un concert de cris et d'applaudissement pour eux. Un petit film valant mieux qu'un long discours, vous pourrez le voir ici. Les images sont de Christian Dodelin.

Pendant que les plongeurs se déséquippent et conditionnent leur matériel en prévision du retour vers la sortie, ils nous racontent leurs aventures et nous informent du fruit de leurs explorations. Le gateau de Doumette est partagé et unanimement salué. Vous trouverez ici les photos prises par Stéphane au cours de l'exploration.

Une partie de l'équipe de portage, avec les plongeurs.

Une fois tout bien emballé, les porteurs retournent par petits groupes vers la surface. en chemin, Manu me fait une visite guidée de certains passages que nous n'avons pas emprunté à l'aller. 

Nous sommes dehors vers 18h15, TPST : environ 56 h pour les plongeurs et 2h30 pour les porteurs.

Prérouge est sans aucun doute une grotte dans laquelle je retournerai trainer mes bottes.

Les photos sont de Stéphane Jaillet.

 


 

SPÉLÉOLOGIE 

Envie de découvrir les entrailles des Bauges, de la Chartreuse et d'ailleurs ?
La section Spéléologie du Club Alpin Français de Chambéry est là pour vous accompagner !

> Contactez nous pour découvrir nos prochaines sorties et initiations!

en savoir plus...

nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPAU VIEUX CAMPEURWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDECDOSHANDISPORT SAVOIESPORT ADAPTÉ 73FFSA-CDSA-73

RECHERCHE

Agenda

> Voir toutes les sorties Spéléologie

18 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties