Raid à skis en Valpelline : retour sur une escapade Nature

Le 23.06.2022, par GeoffroyS, 1 commentaire


Après cette période caniculaire, nous vous proposons de vous rafraichir et de prendre de la hauteur avec ce récit décallé de Gilles sur notre escapade nature en Valpelline du 13 au 18 avril dernier. Bonne lecture !

La recette secrète d’une escapade helvético-italienne bienheureuse.

Les recettes de grands-mères restent et resteront toujours un mystère. Elles sont conservées dans des coffres-forts fermés à double tour et ne sont que partagées de génération en génération. 

Mais les membres du cycle nature ne seront jamais en accord avec ces traditions désuètes. Nous en sommes intimement convaincus : les bonnes choses sont bien meilleures quand elles sont partagées. Voilà donc la recette secrète pour une bambée autour du Mont Brûlé, à réaliser en trois étapes et à déguster en cinq journées. 


Un menu alléchant

Pour un repas léger, vous n’avez pas frappé à la bonne porte. Nous nous rendons en vallée d’Aoste et plus précisément en Valpelline pour démarrer les hostilités. En amuse-bouche, une belle randonnée, ski sur le dos, nous attend pour rejoindre le Rifugio Prarayer depuis les contrebas du Lac de place Moulin. Nous nous délectons d’un fabuleux coucher de soleil autour d’un feu de camp, afin de préparer les prochaines journées.

Après une nuit plutôt fraîche en tente, nous attaquons l’entrée. Cette fois-ci, ski au pied, jusqu’au Rifugio Nacamuli. Le plat de résistance est bien plus copieux : au cours des jours suivant nous enchaînons : Pointes d’Oren, Refuge des Bouquetins, Plan Bertol, Col de Valpelline, Col de la Division pour arriver au Rifugio Aosta : c’est à se demander s’il restera une petite place pour le dessert : l’épaule de la Dent d’Hérens, située à 4000 mètres. 

Néanmoins, quand le dessert arrive devant nos yeux, nous ne pouvons y résister. Nous desserrons un cran de la ceinture afin d’atteindre notre dernier objectif avec abnégation. Nous en profitons pour exécuter un paquito d’altitude, qui ferait pâlir les festivaliers de la feria de Bayonne.

Une cuisson à feu doux

Une escapade à ski, c’est bien. Une escapade à ski sous le soleil, c’est mieux. Idéalement, pour préparer un raid à ski dans les meilleures conditions, il faut prévoir différentes alternatives. Ce n’est pas la stratégie que nous avons décidé de mettre en œuvre. 

Pourquoi préparer des alternatives, quand on peut faire la pluie et le beau temps ? Selon une vieille prophétie italienne, il existerait un mage, résidant au fond de vallée d’Aoste, connaissant un sortilège permettant d’assurer une semaine de ciel bleu. 

Coup de bol, il s’agit du parrain, de la grande tante, au frère à Michel, encadrant dans ce même cycle nature. Michel, qui n’a pas pu faire le déplacement avec nous, a décidé d’exécuter ces sortilèges pour nous assurer une météo aux petits oignons. 

Pour être honnête, en préparation du raid, quand Michel nous a affirmé que nous pouvions miser toute l’organisation sur ce sort, nous avions du mal à y croire. Maintenant, on y croit dur comme fer et nous tenons à remercier ce grand mage. 


Une épice mystérieuse et une équipe délicieuse

En arrivant au Rifugio Aosta, nous avons pu rencontrer Diego, le formidable gardien du refuge. Dès notre arrivée, celui-ci, nous fit goûter généreusement son merveilleux génépi. Durant les heures suivantes, nous élaborons un stratagème pour conquérir sa recette secrète. Nous commençons à le cuisiner et le gardien ne nous opposa aucune résistance. Diego a pu nous rappeler, une nouvelle fois, que les bonnes choses sont meilleures quand elles sont partagées. 

Et que serait une bonne bambée sans une belle tablée ? Sorties après sorties, dénivelés positifs après dénivelés positifs, les participants sont devenus copains et le groupe est devenu équipe. Bonne humeur communicative et bienveillance, l’équipe des naturistes a pu conserver sa détermination à toutes épreuves. 

Est-ce que le groupe pourra conserver cette belle énergie lors de la dernière sortie ? Tout reste à faire et advienne que pourra… Vous le serez prochainement dans le dernier épisode des aventures Stracciatellesques !


Itinéraire :

J1 : Bionaz -> Rifugio Prarayer, 10 km, 400m D+
J2 : Rifugio Prarayer -> Col Collon -> Rifugio Naccamuli, 12km, 1300m D+
J3 : Rifugio Naccamuli -> Traversée des pointes d’Oren W-E -> Col de l’Evèque -> Cabane des Bouquetins, 12km, 1200m D+
J4 : Cabane des Bouquetins -> Col de Bertol -> Col de Tête Blanche -> Col de Valpelline -> Col de la Division -> Rifugio Aosta, 19km, 1350m D+
J5 : Rifugio Aosta -> Epaule de la Dent d’Hérens -> Rifugio Prarayer, 20km, 1400m D+
J6 : Rifugio Prarayer -> Bionaz et retour maison ! :-)

Quelques photos de Geoffroy pour agrémenter la recette :


J1 : montée au camp de base (avec une tente en plus liée à un soucis de comptage !)


J1 : le camp de base, non loin du Rifugio Prarayer


J1 : La gastronomie commence ! :-)


J2 : A col Collon, à la frontière entre Italie et Suisse


J2 : Première descente dans une bonne transfo


J2 : Douche sur fond de sérac ! Assurément original.


J3 : Loïc en équilibre lors de la traversée des Pointes d'Oren


J3 : Béa au sommet des Pointes d'Oren, avec Grand Combin et Mont Blanc en arrière plan.


J3 : Progression sous le Mont Brulé, a travers le glacier d'Arolla


J3 : La superbe cabane des Bouquetins, non gardée.


J4 : Vue sur la Dent Blanche, nous voici sur les grands glaciers Suisses


J4 : Mythiques Cervin et Dent d'Hérens depuis Tête Blanche


J4 : Seb en action sur le glacier de Tsa de Tsan, très sec pour la période...


J4 : Col de la Division, un peu de via ferrata pour varier les plasirs !


J5 : La dent d'Hérens et le glacier des grandes murailles, qui porte plutôt bien son nom !


J5 : Les Straccis s'approchent des 4000 !!!


J5 : L'imposant Mont Rose depuis l'épaule de la Dent d'Hérens.


J5 : Le paquito des 4000 validé pour le groupe Nature ! :-D


J5 : Pause comtemplative sur un itinéraire sinueux entre séracs et crevasses.


J5 : Retour bucolique et progressif à la civilisation après ce beau raid !

 

SKI ALPINISME/SKI DE RANDONNÉE

Une des activités d’hiver du Club Alpin de Chambéry les plus actives.

> cycle initiation organisé en début de saison

> sorties collectives tous les week-ends et aussi en semaine

> stages de formation. 

L’équipe d’encadrants vous propose de participer à toutes ces activités dans une ambiance chaleureuse et le respect des règles de sécurités. 

en savoir plus...

nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPAU VIEUX CAMPEURWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDECDOSHANDISPORT SAVOIESPORT ADAPTÉ 73FFSA-CDSA-73

RECHERCHE