Du Chablais à la Maurienne par le GR 5

Le 04.09.2016, par ReneD, 1 commentaire


C’et une très belle randonnée que Raymond (du Caf RSF) , Dominique (une soeur de Sophie) et moi  avons fait en cette fin de vacances.
Partis de Bernex (quelques kms au dessus d’Evian) nous avons rejoint Temignon en 12 jours de marche (la Chapelle d’abondance- Refuge de Chésery-Samoens-Refuge d’anterne- Les Houches- Chalets de Miage- Refuge de la croix Bonhomme- Refuge de Presset- Refuge de Rosuel- Refuge de la Leisse- Refuge de l’Arpont-Termignon..  Globalement nous  suivions le  Gr 5 (qui débute, en général, de Thonon ou de St Gingolph) mais en nous autorisant de nombreuses varaiantes.

Comme, souvent, nous faisions en un jour ce que, habituellement, les gens faisaient en deux, nous avons eu, chaque jour, d’assez gros dénivelés mais de magnifiques paysages que, pour la plupart, nous ne connaissions pas, récompensaient nos efforts.

J1 (D+ 1990 D- 1925): nous avions choisi de partir de Bernex pour pouvoir monter à la dent d’Oche  : il aurait  été dommage d’en passer si près sans y monter. Cela a certes fait un gros dénivelé le premier jour (dont 600 avec un sac léger) mais c’est un belvédère magnifique (le lac de Genève d’un coté, le massif du Mont Blanc de l’autre) assez fréquenté et les passages rocheux (équipés de chaînes) sont bien patinés.

 

 

En allant vers les chalets de Bise, nous avons rencontré 6 Vdmistes du caf de Chambéry.  Partis  d’Evian le matin ils allaient (en 6 jours) jusque Bourg St Maurice ; ils n’ont pas fait la dent d’Oche et ont souffert  dans la montée du dernier col de la journée (ils devaient porter leur VTT -14 kgs, m’a dit Sylvain) mais allaient évidemment beaucoup plus vite que nous dans les descentes (voir ici l’article de Sylvain).

J2 (D+ 1440 D- 500) et J3 (D+630, D- 1845) : traversée, en moyenne montagne,  jusque Samoens. Nous passons à proximité des dents du midi et des dents blanches. A un col, une vache vient d’avoir son petit veau. Le berger, emporte ce qui devait être le placenta sanguinolent. Si nous étions arrivés un peu plus tôt , nous aurions peut-être pu assister à la naissance du veau.  Nous l’avons vu, encore peu solide sur ses pattes, chercher le pi de la mère mais il a mis un certain temps à le trouver.

 

Au col suivant, un couple (que nous avions doublé dans la montée) nous rejoint. Voyant qu’ils portaient tente et Karimatt et qu’ils n’avaient pas l’air tout jeunes, je demande leurs ages : lui 67 ans, elle 64 ans ne dormaient pas en refuge mais campaient : Chapeau !  Nous 3 (60, 68 et 71 ans)  n’envisagions plus de ne pas dormir et manger  dans des refuges.

J4 (D+ 1745 D- 570): en quittant Samoens nous remontons les gorges de Tines,

 

 passons à proximité de très belles cascades,

 

faisons une halte au lac d’anterne (nous nous y sommes baignés dans une tenue que la décence ne me permet pas de montrer ; certains ont mis plus de temps que d’autres à rentrer dans l’eau … qui n’était pas franchement chaude).

 

Arrivés au col d’Anterne le panorama va de l’aiguille verte aux 3 mont-blancs en passant par l’aiguille du midi. Grandiose ! On n’a pas l’habitude de voir tout cela sous cet angle

 

 

J5 (D+ 995 D- 1935) grosse descente pour passer le torrent et montée au Brévent où il y a foule (en général, montée depuis Chamonix en téléphérique). Je n’étais jamais allé au Brévent et il faut reconnaître que la vue vaut le déplacement.

 La descente sur les Houches est belle mais longue …. En y arrivant nous apprenons que l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc) y passe en fin d’après midi. Ce sera l’animation avant le dîner. Partis de Chamonix à 18h les premiers arrivent vers 18h30, les derniers ¾ d’heure plus tard. C’est un truc de fou (opinion personnelle et très subjective) : 170kms D+ : 10.000m ;  sur les 2600 participants plus de 40% abandonnent ou sont rattrapés par les barrières horaires ;  beaucoup d’étrangers ; la moyenne d’age semble assez basse (tout est relatif) et je n’ai vu  qu’un « vieux » ; On apprendra quelques jours plus tard que le premier a mis 22h environ (et n’a couru qu’une nuit), les derniers arrivent seulement le dimanche après midi . Certains sont très concentrés mais l’atmosphère générale est bon-enfant  et  beaucoup de coureurs, souriants,  manifestement heureux d’être là,   saluent les enfants qui, sur le bord de la route, les encouragent.

 

 Certains courent avec la Gopro à la main. Sur le journal, vu quelques jours après, on voit un coureur qui passe la ligne d’arrivée en tenant  un enfant (les siens, j’imagine) dans chaque main.

J6 (D+ 1220 D- 690)  Après la montée au col de Voza (le train qui monte au nid d’aigle y passe mais on y est allé à pied)

 

et comme on n’est pas des fainéants,  on passe par le col Tricot (variante recommandée par le topo).

 

 Nous passons sous l’aiguille de Bionassay et arrivons au refuge situé dans un vaste replat au pied des dômes de Miage. Le dîner, en extérieur au pied des dômes, a quelque-chose de magique.

 

On aperçoit là haut (sur le col entre les dômes et Bionassay) le bivouac Durier où j’avais dormi il y a … longtemps quand j’ai fait ma première ascension du Mont Blanc. Heureusement, l’orage n éclatera que pendant la nuit et le lendemain matin, il fera beau.

J7 : (D+ 1950 D- 1110) En principe est prévu une redescente vers les Contamines mais Raymond trouve que les traverser n’est pas intéressant et nous faisons une variante (qui nous rajoute quelques centaine de m de D+) qui nous fait passer par la combe d'armancette et le refuge de Trélatête. Pique-nique au col du Nant Borrand. Il ne reste que 3h30 de montée (dans une  grosse chaleur) pour rejoindre le col du Bonhomme puis celui de la croix-bonhomme.

J8 : (D+ 1180, D- 1120) descente au plan de la lai et remontée (par le col de Bresson) au tout neuf refuge (géré par le caf de Chambéry ! ) de Presset. La Pierra Menta est dans les nuages et nous ne la verrons que le lendemain matin.

 

 Il y fait assez froid et, le soir, nous mettons (pour la première et unique fois de la randonnée) doudoune légère et collant.

J9 (D+85 D- 1775): descente sur Bellentre et Landry. Je craignais un peu cette longue descente mais le GR nous fait éviter la piste et, finalement, est assez agréable. La montée (D+ 750)  au refuge de Rosuel (au fond de la vallée de Peisey) n’étant pas très intéressante nous  avions décidé de la faire, par la route,  en taxi ; cela  manque certes un peu d’éthique mais, 2 fois (dans la descente vers la chapelle d’abondance et Samoens)  nous n’avions pas hésité à faire du stop pour éviter de terminer la journée par  quelques kms sur une route ; le prétexte étant que Raymond avait mal aux genoux). Dominique (ses parents avaient un chalet à Peisey et elle n’avait jamais fait ce parcours) a fait la montée à pied (en se perdant un peu car, suite à un éboulement, le Gr avait changé de parcours.

 J10 : (D+  1690  D- 800) Montée, via le lac de la plagne au col du palet, pique-nique  au refuge sous le col (ce qui nous évite une première pluie) et redescente sur Val Claret (la partie haute de la station de Tignes. La marche entourée de remonte-pentes est, heureusement, assez courte) et remontée au col de la Leisse puis au refuge du même nom. Ce sera le seul jour où la veste goretex sera utilisée pour nous protéger des « pluies éparses ». Passage sous la grande Motte. C’est impressionnant comme le glacier a pu reculer.

 

 Au refuge nous ne sommes qu’une dizaine ; l’ambiance est chaleureuse et, à la fin du repas, un sympathique couple d’anglais étant présent, nous chantons tous une vieille chanson de circonstance (au 31 du mois d’aout  … et merde pour le roi d’Angleterre qui nous a déclaré la guerre).

 J11 (D+  685 D- 860) traversée sous les faces sud de la grande Motte et de la grande casse pour rejoindre le refuge de l’Arpont. Encore une baignade pour Dominique (Raymond et moi trouvons de bons prétextes pour rester au sec).

 

 

A une vingtaine de minutes du refuge, je reconnais les pentes un peu trop raides où, il y a quelques mois en raquettes, nous avions fait appel au 112.  Mais quand il n‘y a plus de neige et qu’il fait beau, ce n’est plus vraiment pareil. A proximité du refuge, un bouquetin marche seul sur le sentier et, pas du tout effarouché, ne s’arête qu’à 2 m de moi.

 

 

Suivent alors d’autres bouquetins avec des jeunes. La séance photo s’impose évidemment. En fin d’après midi, sur la terrasse du refuge, un garde du parc nous donne plein d’informations sur chamois, bouquetins, gypaète, etc. Si je n’oublie pas, je saurai désormais comment reconnaître males et femelles rien qu’en regardant les cornes.

J12 : (D- 900)  descente sur Termignon et  retour (en stop) à  la gare de Modane d’où nous pouvons rentrer chez nous

Si vous faites un jour cette randonnée (cela vaut vraiment le coup), quelques infos pratiques

Le balisage est souvent bizarre : quelquefois il y a  beaucoup (trop !) de marques (panneaux indicateurs ou peinture blanche et rouge) puis pendant ½ heure il n’y a plus rien y compris à des carrefours où il y a plusieurs traces et on ne sait pas bien laquelle prendre. Mais mon GPS n’a jamais servi. Les indications horaires des panneaux sont souvent folkloriques et/ou inconsistants et leur sens est, quelquefois,  difficile à comprendre.

 

 Nous avions le topo du Gr jusque Landry  (il contient les morceaux de cartes au 1/25.000) et, pour les 3 derniers jours une copie d’une vielle carte (d’ailleurs plus très à jour !)  au 1/50.000

 Notre sac à dos  pesait environ 9 kgs (pique-nique et eau compris). Nous prenions la demi-pension dans les gites et refuges et achetions de quoi faire le pique nique dans les villages que nous traversions et, quand il n’y en avait pas, on le prenait au refuge.

Difficulté : pas de doute c’est une randonnée « ordinaire ». Avec les grosses étapes que nous faisions il valait mieux être « bien entrainé » mais en faisant des étapes plus courtes (il y a presque partout de quoi s’arréter) ce n’est pas nécessaire. Il y a quelques échelles à passer et des passages rocheux où une chaîne apporte une sécurité supplémentaire mais rien de bien méchant …

Ambiance : Lors d’une telle randonnée, on rencontre et parle avec plein de gens. Beaucoup d’étrangers (américains, canadiens, israéliens, suisses, …) et ces rencontres donnent lieu à des échanges (quelque fois courts, quelque fois plus longs) toujours fort agréables.

Animaux : Nous avons vu beaucoup de marmottes mais peu d’animaux à cornes.

 

Lors de la première semaine il faisait vraiment très chaud et nous avons marché en short et T-shirt à manches courtes. J’avais pris 3 paires de chaussettes, 3 T-shirts et 3 slips. Ayant pu faire de la lessive, je n’en ai utilisé que 2 ; la 3-ième série n’a servi que pour ne pas sentir mauvais dans le train au retour.

L’an dernier, avec François et Dominique, j’avais fait la partie sud du Gr 5 de Briançon à Menton ; c’était également très beau mais nous n’avions pas vu de glacier ni de neige. Il m’a semblé que la partie sud était moins « physique » mais peut-être est ce simplement parce que j’ai un an de plus ou parce que nous faisions, cette année,  des étapes plus longes.

 

 


 

Le Club Alpin Français de Chambéry est une association (type loi 1901) créée en 1874.

Plus de 2200 membres constituent notre club administré par 200 bénévoles.

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

> Présentation générale du club

> Pourquoi et comment adhérer ?

> Adhésions 2020 / 2021

> Adhérer en ligne au CAF de Chambéry

> Renouveler son adhésion en ligne

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne et à la FFH, Fédération Handisport. La section compétition est également affiliée FFME.



nos partenaires

VILLE DE CHAMBERYEKOSPORTMONTAZWORDENSPORT2000ESPACE MONTAGNEGROLLE ALPINEINUKSHUK CAFÉCYCLABLEMOUNTAIN RIDERSCLIMB UPBIOCOOPCHAMBERY SKI SERVICEWATTABLOCALLIBERT TREKKINGGRAND CHAMBÉRYDÉPARTEMENT DE LA SAVOIERÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESMALRAUXCNDSBUREAU DES GUIDES DE LA BÉRARDE

RECHERCHE

Agenda

Jeu 13/05 | Randonnée Pédestre

Le Grand Roc et le mont de la Buffaz en boucle

Jeu 13/05 | Alpinisme / cascade

[gima] Initiation alpi rocher| COMPLET

Ven 14/05 | ANNULÉE

WEEK- END DANS LES CALANQUES

Dim 16/05 | Randonnée Pédestre

Tour des Monts du Cantal| COMPLET

Lun 17/05 | Canyon

Soirée visio de présentation du Cycle vers l'autonomie en canyoning

Sam 22/05 | École d'aventure

Ecole d'Av 'progression' - Alpi neige et rocher

Mar 25/05 | Randonnée Pédestre

Faites vous des nœuds avec notre géocache temporaire

Mar 25/05 | Escalade

Escalade autour d' Orpierre| COMPLET

Ven 28/05 | Ski de rando/alpinisme

Formation encadrants ski sur glacier| COMPLET

Dim 30/05 | Vélo de Montagne

SORTIE INTERCAF : Crêtes & alpages des Bauges| COMPLET

Lun 31/05 | Randonnée Pédestre

Fleurs baujues en 2 groupes| COMPLET

Mar 01/06 | Comité Directeur

Réunion du bureau| COMPLET

Sam 05/06 | Alpinisme / cascade

Cycle Alpinisme Féminin

Sam 05/06 | Alpinisme / cascade

Formation encadrants assurage en progression| COMPLET

Sam 05/06 | École d'aventure

Ecole d'Av 'perfectionnement' - Alpi neige/rocher

Sam 12/06 | École d'aventure

Ecole d'Av - Canyoning initiation à perfectionnement

Dim 13/06 | École d'aventure

Ecole d'Av - Canyoning initiation à perfectionnement

Dim 13/06 | Randonnée Pédestre

Cycle initiation à la randonnée alpine - Journée rocher

Dim 13/06 | Randonnée Pédestre

Cycle vers l'autonomie en randonnée alpine - journée rocher

Lun 14/06 | Ski de rando/alpinisme

4 jours au Mont Rose

Jeu 17/06 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #1 - Glacier

Sam 26/06 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #2 - Rocher

Sam 26/06 | Randonnée Pédestre

SUITE DE : Cycle initiation à la randonnée alpine - WE neige

Sam 26/06 | Randonnée Pédestre

SUITE DE : Cycle vers l'autonomie en randonnée alpine - WE neige

Mer 07/07 | Randonnée Pédestre

Tour des lacs d'Auvergne (Puy-de-Dôme)| COMPLET

Sam 10/07 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #3 - Rocher

Sam 24/07 | Alpinisme / cascade

Camp de Base #4 - Glacier

Sam 31/07 | Alpinisme / cascade

Cycle Alpinisme Féminin

Sam 07/08 | Randonnée Pédestre

Une Semaine dans LES MONTS D'ARDECHE

Sam 04/09 | Trail & course orient.

Sherpa Trail 2021 =) Appel à Bénévoles

> Voir toutes les sorties